Le Gang du CDI - T1 Le collège de l'angoisse

Le Gang du CDI - T1 Le collège de l'angoisse

agrandir l'image
Vincent MONDIOT
Le Gang du CDI - T1 Le collège de l'angoisse
Benjamin


Quand leur documentaliste sympa disparaît, le Gang du CDI décide de mener son enquête. C’est parti pour une descente aux enfers, dans les entrailles de ce collège très spécial, où monstres et démons vous attendent au tournant !

 

Quand Flore, phobique scolaire, est prise d’une nouvelle crise d’angoisse en cours de maths, la documentaliste l’accueille avec joie dans son CDI où règne un joyeux chaos. Accompagnée de Grégory, un redoublant très populaire, elle fait la rencontre de Samuel, auto-proclamé futur grand rappeur, et de Nadia, une gothique un brin sarcastique. Les quatre collégiens décident de former le “Gang du CDI”, principalement pour lire des livres à l’abri de l’agitation du collège et discuter mangas. Mais la disparition soudaine et mystérieuse de la documentaliste casse leur routine. Le Gang du CDI se met en tête de la retrouver. Une mission qu’ils n’imaginaient probablement pas aussi dangereuse. Ils vont découvrir des endroits secrets du collège et, en particulier, un laboratoire visiblement destiné à transformer les humains en monstres…

 

 

À PROPOS DE LA SÉRIE LE GANG DU CDI :

 

“J’ai grandi, comme bien des gamins des années quatre-vingt-dix, avec les romans Chair de Poule de R.L. Stine, la série Spooksville de Christopher Pike, puis, à l’adolescence, avec les livres de Stephen King ou la série télévisée Buffy contre les Vampires.

Ces œuvres ont été fondatrices, pour moi, au sens propre : elles constituent une partie majeure du socle sur lequel j’ai bâti mes livres. Et c’est pour leur rendre hommage, pour m’inscrire enfin explicitement dans cet arbre généalogique-là, que j’ai commencé, l’année dernière, à écrire Le Gang du CDI.
L’objectif artistique de ma série est de procurer aux lectrices et lecteurs d’aujourd’hui ce mélange de frissons et de plaisir que j’ai pu vivre à l’époque. D’écrire pour eux des romans qui soient en même temps des refuges, mais aussi des terres maudites.
De les initier, à mon échelle, aux plaisirs de l’imaginaire sombre et de ce qu’il permet de métaphores et de projections. L’école, la famille, l’adolescence, les amis… Qui pourrait bien, avec ces thèmes, se retenir d’imaginer des histoires d’horreur ?!
De plus, je souhaite proposer, d’un tome à l’autre, un univers persistant et des personnages récurrents, cela m’ayant toujours paru plus intéressant, créativement, qu’une suite de romans indépendants. Voir des héros évoluer, grandir avec eux, constater les conséquences des actes passés… En somme, tout ce qu’une publication sérielle permet de plus qu’un simple roman.
Grâce aux livres, aux films, aux séries que j’ai aimés durant mon enfance, j’ai appris à ne pas avoir peur de la peur. À la voir comme une amie, comme une enseignante, comme un endroit où me cacher de la réalité, et où mieux comprendre les monstres bien concrets qui peuplent notre société.
Si Le Gang du CDI pouvait procurer des émotions semblables aux lectrices et lecteurs, alors je serais un auteur heureux et fier.
N’ayons pas peur de la peur. Elle nous apprend à devenir meilleurs.”

 

Vincent Mondiot

 

 

LIRE UN EXTRAIT

 

 
 
 
LA PRESSE EN PARLE
 
"Des enquêtes rafraîchissantes, dans la lignée de Chair de Poule et Stranger Things, à lire les soirs de pleine lune..."
JE BOUQUINE
 
" Un premier épisode gentiment effrayant, au rythme trépidant."
OKAPI
 

« Veilleur de nuit et écrivain le jour, Vincent Mondiot emmène les ados à la rencontre de ses monstrueux amis.

Le Gang du CDI, sa nouvelle série horrifique, lorgne du côté de Buffy et des romans Chair de poule. Rencontre avec un amoureux de la peur. »

TÉLÉRAMA

 
"On n’est pas près de lâcher ce nouveau gang sympa et des plus efficaces."
MODES & TRAVAUX
 
"ON CRAQUE pour Le Gang du CDI."
AVANTAGES

Adolescent, VINCENT MONDIOT se passionne pour le punk-rock, le fanzinat et l’écriture. En 2005, il est lauréat du prix du Jeune Écrivain français, grâce à une nouvelle publiée par le Mercure de France. En 2013, il publie Tifenn : 1 – Punk : 0 aux éditions Sarbacane.

C’est en 2017 qu’il entre au catalogue d’Actes Sud jeunesse avec Nightwork (mention du prix Vendredi 2018) suivi de Rattrapage dans la collection “D’une seule voix” en 2019 puis Les derniers des branleurs en 2020 (Prix Vendredi) et Emergence 7 en 2022, un roman illustré par Enora Saby.

Il est également l'auteur de Protéger le blibulle, un album illustré par Florian Pigé.

En 2023, il créé la série Le Gang du CDI, des romans destinés aux enfants de 10 ans dont il est également l'auteur.

Vincent Mondiot vit en région parisienne.

 

 



titretitretitretitretitretitre